Marathon de REYKJAVIK, 24 août 2013, un beau cadeau pour cet été.

L'Islande dont la dénomination officielle est République d'Islande (en islandais Ísland, littéralement « terre de glace »), est un État insulaire de l'océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland et l'Écosse, au nord-ouest des îles Féroé. Elle se trouve sur la dorsale médio-atlantique séparant les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine et compte ainsi de nombreux volcans. Géographiquement plus proche du continent américain via le Groenland, le pays est rattaché culturellement et historiquement à l'Europe. Le pays a une superficie de 103 000 km2 et une population d'environ 320 000 habitants. Sa capitale, et plus grande ville, est Reykjavik. L'islandais en est la langue officielle. (Source Wikipédia)

Quel bonheur de rassembler vacances qui rime avec découvertes géographique, historique et sociale avec mon sport préféré ! Ce sera à coup sûr mon plus "grand" marathon de l'année avec 2 semaines de dépaysement total. Le côté moins sympa sera la météo ; temps irlandais ou pire ! 11 à 15° annoncés avec une averse toutes les heures. Tant pis je ferai avec, les habits de pluie sont prêts ainsi que gants et bonnet, cuissard long.

Mon objectif sera d'approcher les 3h15' comme d'habitude SI le temps le permet. En tout cas je ne pourrai pas invoquer la chaleur comme excuse de ne faire que 3h25' comme à Avermes et Marignane... ! Point de vue forme en ce moment, pas de problème. Je viens de faire un entraînement de 44 km le 13 août tout tranquillement (42,2 en 3h58') au cours duquel j'ai bu 3 litres.

Un régal au 2ème semi dans des conditions plutôt difficiles, et une 50ème place sur presque 1000 partants, satisfait !

D'abord je pars de notre appart. (à 2 km de la ligne) un peu trop tard et j'ai failli louper le départ ! ouf 5 min avant l'heure c'est bon, je me faufile entre les coureurs déjà en place pour être dans les 1ers à partir. J'appuie sur la montre : c'est parti ! Pas le temps de réfléchir !

Il fait frais, autour de 10° et une bruine nous arrosse déjà. J'ai mis un short mais avec paire de gants et manches longues... les Islandais et les gens du nord de l'Europe sont en maillot sans manches... il est vrai que c'est encore l'été ici !

Visant les 3h15' je pars sur les bases de 4'30" à 4'40" au kilo. 5 premiers en 22'33" puis les 5 suivants en 22'47"_ Tout va bien. J'ai quand même froid aux doigts, les gants sont déjà mouillés, et c'est déjà difficile d'essuyer les lunettes comme il faut. Au 10ème km, on est depuis un moment en bord de mer (d'océan plutôt) et le vent se fait sentir de 3/4 face, pas trop fort heureusement. Bord de mer jusqu'au 15ème à peu près. 10 au 15 en 22min 41sec ; 6sec de moins que les 5 précédents. J'avais aperçu le profil sur le site avant d'arriver ici et bien vu qu'il y a quelques bosses. Et bé nous y voilà ! du 15 au 20. Pas question pour moi de forcer l'allure et de rester à tout prix autour de 4'30" au kilo. Je ralentis pour ne pas laisser trop d'énergie. Bilan : une minute de plus sur 5km... pas grand chose.

Le semi arrive bientôt et bien sûr je me demande en combien je vais passer ? Au départ je me suis dit que je me contenterai de 1h38' avec l'espoir de courir le 2ème en 1h37'... comme à Piacenza en début d'année. Et comme à Piacenza, je passe en 1h37' pile ! No stress donc, tout va bien, il suffit de courir le 2ème à la même allure. Bien sûr beaucoup de coureurs sont autour de moi mais jamais exactement à la même vitesse. J'ai quitté les lunettes car ça devient trop pénible d'essuyer pour rien à chaque km.

Après un profil plutôt descendant au 21ème, remontée au 22ème alors que nous venons de "perdre" les semi-marathoniens, la route s'éclaircie ! Ceux qui sont devant moi sont à 100 mètres alors qu'ils y en avaient tous les 10 mètres environ tout à l'heure. Je suis bien et profite d'une mini descente (oh 2% peut-être) pour revenir facilement sur eux en accélérant "naturellement". Les troupes sont dispersées ! Quasiment 1 seul coureur tous les 20 à 30 mètres. Cette situation de course me plaît bien, je sais que je vais remonter petit à petit X coureurs. En point de mire dit-on !

joli sac avec photos et livre d'explications

 

En point de mire donc et je suis bien chaud maintenant... situation idéale ! Moral au beau fixe puisque je double sans arrêt et personne (de ceux qui sont là) ne peut suivre ; je vais ainsi accélérer très progressivement du 20 jusqu'au 35ème km en signant mon meilleur chrono sur les 5 kilos du 30 au 35ème km ! 4'29" de moyenne du 25 au 35. Il est vrai que la piste cyclable en bord de mer est un régal : bien goudronée avec mini virage tous les 100 m. à peu près. Et heureusement le vent n'est pas très fort. Je suis passé au 30ème en 2h16'50", cela faisait longtemps que je n'avais fait ce chrono au 30ème. Je sais que c'est gagné pour les moins de 3h15'.

Il me reste à finir le travail sans aucune pression... quoique ! comme il y a encore plusieurs coureurs à quelques dizaines de mètres devant... Je pense toujours à manger un morceau de pâtes de fruits tous les 4/5 km et je n'ai quasi rien bu pendant ce marathon (mais je bois tous les jours 2 à 3 litres) vu le temps. A 4km de l'arrivée je suis content d'arriver à la hauteur d'un couple d'Espagnols que j'espère pouvoir suivre maintenant... mais sur ma lancée, c'est eux qui ne suivront pas. Et puis peu après alors qu'on va bientôt rerentrer en ville, un "cheveux blancs" est à 50 m. C'est sûrement un V2 ! On va "jouer" à qui est le meilleur finisseur ? un coup lui devant, un coup moi, il me reprend 20 m., je reviens sur lui à 1 km du but ; il finira à 15 sec de moi. C'est un norvégien qui était passé au semi avec 2min 25sec d'avance.

3h 12' et 14 sec à l'arrivée (21sec de plus qu'à Piacenza). 50ème sur environ 1000 partants et 868 arrivants _ Presque 2 min de moins au 2ème semi. Satisfait non ?

0/5km
5/10
10/15
15/20
20/25
25/30
30/35
35/40
40/42.2
22'33" 22'47" 22'41" 23'31" 22'40" 22'26" 22'24" 23'02" 10'10"

semi en 1h37'04" soit 1min et 54sec de moins au 2ème semi

positif : joli parcours légèrement vallonné ; très bonne organisation... dont pointage aux 10,20, 21,1, 25, 30 et 37,2 km ; vidéo à l'arrivée et le fait de profiter de l'occasion pour visiter l'Islande bien sûr !

négatif : l'humidité ! uniquement.

10 nationalités différentes dans les 10 premiers V2 !!! (164 classés sous 6h)

...à très bientôt pour attaquer l'automne avec une pêche d'enfer ! Sportez-vous bien !

retour page 2013